La cession d’entreprises en Gironde :

Quelles sont les entreprises à céder ?

En moyenne 5,5% des PME et PMI de plus de 10 salariés en Gironde changent d’actionnaires majoritaires chaque année.

Ce département est plutôt dans la fourchette moyenne-haute des cessions d’entreprises – de moins de 3% pour les plus faibles à plus de 7% pour les plus dynamiques –

Si nous considérons par exemple les PME/PMI de Gironde, entre 10 et 50 salariés, d’un CA entre 1 et 10 millions d’euros elles sont moins de 900 : chaque année environ 50 changeront d’actionnaires majoritaires.

L’âge du chef d’entreprise est-il le seul critère à retenir ?

Si on constate un vieillissement général des dirigeants de PME et d’ETI , 1 sur 5 a désormais plus de 60 ans, la Gironde est l’un département français le moins impacté par ce vieillissement : moins de 7% des patrons girondins de PME et ETI ont 60 ans et plus.

En Aquitaine seul le Lot et Garonne est dans la même situation, contrairement aux autres départements Aquitains comme la Dordogne et dans une moindre mesure les Landes et les Pyrénées Atlantiques, où le vieillissement des chefs d’entreprise est sensible.

Certains secteurs sont plus impactés que d’autres par ce vieillissement comme par exemple le commerce de gros, l’industrie et les activités immobilières. D’autres y sont moins sensibles comme par exemple l’informatique, les services aux entreprises, l’ingénierie, l’enseignement, les services aux personnes.

Certains secteurs sont plus impactés que d’autres par ce vieillissement comme par exemple le commerce de gros, l’industrie et les activités immobilières. D’autres y sont moins sensibles comme par exemple l’informatique, les services aux entreprises, l’ingénierie, l’enseignement, les services aux personnes.

Mais l’ « âge du capitaine » n’est plus un critère aujourd’hui pour une cession d’entreprise.

En effet 75% des transmissions ont lieu avant les 60 ans du dirigeant/propriétaire.

De plus en plus d’entrepreneurs cèdent leur activité et sont encore loin de l’âge de la retraite. Comme un salarié aujourd’hui s’imagine rarement réaliser toute sa carrière au sein d’une même entreprise, il en est de même pour certains entrepreneurs qui souhaitent consacrer leur vie professionnelle à différents projets.

Quels sont les repreneurs de PME/PMI ?

Le repreneur type d’une entreprise est un cadre entre 40 et 50 ans, issu de grands groupes internationaux. Il recherche souvent des sociétés industrielles, mais aussi dans les services et négoces, avec plutôt une clientèle professionnelle – B to B -. Il va cibler des PME/PMI, de préférence avec un management intermédiaire, fabricant ou vendant un produit ou des services de bonne notoriété avec une bonne potentialité de développement, si possible à l’international.

En transmission d’entreprise la demande est très largement supérieure à l’offre : les critères de départ sont souvent revus de façon moins restrictives.

Autre option, la reprise par des salariés semble séduisante pour le chef d’entreprise mais reste encore très marginale dans les faits.

Enfin certains secteurs, comme par exemple les transports, la restauration collective, les services à la personne sont dans une logique de croissance externe : la reprise par un concurrent sera très souvent une option.

Vendre-sa-societe.com est un cabinet spécialiste de la transmission d’entreprises en Gironde et en Aquitaine.

Contactez nous, nous étudierons ensemble la valorisation de votre activité et l’opportunité d’une cession.